Quel bois pour le chauffage

fr.ofenseite.com 10.09.2015 09:58 | 0 Commentaires

Bûches de bois de chauffage pour poêle-cheminéeLe bois est sans aucun doute le combustible le plus apprécié au monde. Depuis des millénaires il est une source importante de chaleur et fascine encore aujourd’hui tout autour du monde par le jeu des flammes. Aussi par son caractère écologique, le chauffage au bois avec cheminée, poêle et chaudières est de plus en plus apprécié. Néanmoins on ne peut pas faire de feu dans un poêle avec n’importe quel type de bois. Utiliser le mauvais bois peut conduire provoquer des dégâts à votre poêle et à la pièce d’installation. C’est pourquoi nous allons tout de suite clarifier quel type de bois se prête le mieux au chauffage et quelles sont les différences entre les différentes sortes de bois.

Le bois dur : combustion lente et jolies flammes.  

Il existe deux catégories principales, les bois durs et les bois tendres. Les bois durs sont composés de la plupart des feuillus, c’est-à-dire le bouleau, le chêne, le frêne, l’érable, le hêtre, etc. Ils ont une densité élevée et sont donc relativement plus lourds que les bois tendres. Le bois dur brûle lentement et est souvent utilisé dans les cheminées ouvertes car il génère moins d’étincelles que les bois tendres. Le bois de chêne à une haute concentration de tannin qui se diffuse lors de la combustion et peut endommager votre poêle. Il faudrait donc brûler du chêne que s’il a bien été séché. On préférera au chêne le hêtre et le bouleau. Ce dernier produit de belles flammes avec une teinte bleue typique mais brûle plus rapidement que le hêtre. Celui-ci produit lui aussi des flammes impressionnantes, s’allume aisément et brûle longuement.  

Le bois tendre, craquements caractéristiques et allumage instantané

Sont désignés comme bois tendres le bois issu de résineux comme l’épicéa, le sapin ou le pin. Contrairement au bois dur le bois tendre est moins cher et a une densité moindre ce qui rend son allumage plus simple. Comme les épineux sont en général bien plus gorgés de résine la combustion du bois provoque des craquements et des étincelles. C’est pourquoi ils ne sont pas conseillés pour une combustion en foyer ouvert. De plus ce bois brule vite, génère beaucoup de cendre ce qui implique un rechargement plus fréquent en combustible. L’épicéa est très répandu en Europe et est donc très bon marché. Il est idéal pour l’allumage de votre feu et se consume avec une faible émission de suie et à haute température.

Conclusion

C’est avant tout votre foyer qui détermine quel est le bois idéal pour vous. Pour les chaudières on pourra utiliser toutes sortes de bois. On préfèrera les bois tendres comme de l’épicéa à cause de son prix. On les apprécie aussi dans des poêles pour leur odeur agréable et les craquements qu’ils produisent. Leur avantage est encore plus important dans le cas des cuisinières à bois ou on bénéficie de la combustion rapide et à haute température. Les résineux n’ont toutefois pas leur place en cheminées ouvertes, les étincelles étant dangereuses pour l’environnement de votre cheminée. Ici, les feuillus comme du hêtre ou du bouleau peuvent pleinement jouer de leurs atouts et surtout marquer des points avec leur longue durée de combustion. 

Entrer un commentaire

500 caractères max.
* Données obligatoires