Poêle à bois

Liste d´articles Poêle: 117

Un poêle à bois, aussi appelé cheminée à bois ou chauffage à bois, est simplement un poêle, qui fonctionne exclusivement avec du bois et ainsi, sans aucun circuit aquifère, parvient à produire la chaleur nécessaire au réchauffement de pièces voire de bâtiments grâce à la combustion du bois.

Un poêle à bois est, de mémoire d'homme, le symbole du bien-être, de la famille et de sa propre maison. Mais aujourd'hui encore, dans cette ère moderne où règnent la technologie, internet et l'immensité des moyens de communication, le poêle à bois reste le symbole « classique » quand il s'agit de confort,  de chaleur, de calme et de « chez-soi ».  Lors d'une soirée agréable et confortable, une cheminée à bois est en outre le parfait atout de votre intérieur et le c?ur d'un moment où romantisme, beauté et nature sont combinés.

Les avantages d'un poêle à bois paraissent évident : D'une part, le bois  est un matériau qui se « renouvelle », qui pourra être transporté directement de sa forêt d'origine jusqu'à votre maison. D'autre part le bois, contrairement à l'huile ou le gaz, est  plus respectueux de l'environnement: c'est un matériau neutre en termes de CO2, dans la mesure où il libère autant d'énergie pendant sa combustion qu'il n'en absorbe tout au long de sa durée de vie. Par ailleurs, le bois est un matériau de combustion économique, et vous verrez ainsi votre prochaine facture d'électricité baisser de façon sensible.

Enfin, le dégagement de chaleur produit par le bois est, à la différence d'autre corps chauffants, non seulement direct, mais aussi et surtout naturel, ce qui se ressent par les crépitements du feu lors de la combustion et dégage un confort voire un certain calme propre au bois, et qu'aucun autre combustible ne dégage. En outre, l'air de la pièce, et donc l'air ambiant global, seront améliorés de façon notable: Contrairement à un réchauffement des pièces avec un chauffage central, l'air de la pièce n'est pas asséché, car le poêle à bois ne renouvelle pas l'air mais le change.

Un poêle à bois aspire ainsi l'air de la pièce (dans la mesure où il ne s'agit pas d'une cheminée indépendante de l'air de la pièce) et l'utilise en tant qu'air pour la combustion, pendant qu'en parallèle de l'air frais mais chaud est rendu par la cheminée.  Enfin, lors des froides journées hivernales, vous pourrez profiter de votre poêle à bois non seulement pour vous réchauffer, mais également chauffer (et maintenir chaud) votre thé, café, vin chaud ou encore votre grog.

Dans la mesure où vous songez à acquérir un poêle à bois, vous devrez examiner les exigences que posent la pièce à chauffer, car la taille de votre futur poêle dépend de la taille et de l'isolation de votre pièce. La chambre de combustion de votre poêle doit être ni trop grosse, ni trop petite, car de là dépend le réel rendement de votre poêle à bois: mal choisi, trop peu ou trop de bois sera brûlé dans le poêle. Un insert de cheminée, mais aussi une cheminée à bois, est disponible dans différentes formes et différentes variantes, comme par exemple « simple » ou « muré ». Lors du choix du poêle qui vous convient, ces aspects sont donc à prendre en compte.

Ensuite, il faut séparer les « poêles » des « cheminées ». Une cheminée est soit utilisée pour chauffer directement une pièce, et est ainsi ouverte, de telle sorte que la chaleur est directement transmise à la pièce. Dans le cas contraire, elle est équipée d'une vitre d'observation spécifique, qui procure non seulement un certain plaisir « visuel » sur le jeu des flammes, mais qui vous permet également de garder une vue dégagée  sur la chambre de combustion, permettant ainsi d'estimer lorsque vous devez à nouveau l'approvisionner en bois. Parallèlement, une cheminée fermée par une vitre vous permet de contrôler l'apport d'air, et ainsi d'atteindre des températures bien plus élevées, ce qui conduit à une efficacité rehaussée par rapport à une cheminée ouverte.  Le plus souvent, la cheminée est placée devant un mur, ou est en partie encastrée dans un mur.

Un poêle, à contrario, est caractérisé par une chambre de combustion la plupart du temps bien plus grosse, autrefois sans fenêtre d'observation, et est équipé d'un habillage en carrelage, pierre naturelle ou stéatite qui conserve la chaleur. En raison de sa taille et de son revêtement stockant la chaleur, une grande quantité de bois peut être brûlée sans provoquer pour autant un sur-chauffage, car la chaleur est directement récupérée par le poêle et seulement ensuite progressivement restituée.
En ce qui concerne le bois en tant que combustible, certaines précautions doivent être respectées. Ainsi, vous pouvez brûler du bois sous forme de bûches ou de bouts de bois, mais aussi sous forme de briquettes de bois, de granulés de bois ou encore de plaquettes de bois. Ces derniers doivent être utilisés impérativement dans les poêles conçus à cet effet, équipés d'un système de chargement automatique.

Le principe de base est que votre bois de cheminée (ou aussi nommé « bûches de bois ») doit être stocké dans un endroit sec et doit absolument être complètement asséché avant d'être mis au feu. Seulement dans cet état « sec », avec une humidité résiduelle entre 12  et 20% , le bois massif sera brûlé en dégageant le moins possible de fumée abondante, vapeur et autre polluant, et il dégagera une chaleur optimale. En ce qui concerne le type de bois, il existe bien sûr des différences, qui ont notamment une influence sur l'efficience de votre cheminée à bois, sur l'odeur générée ou encore sur le type de flammes produites. Le bois de hêtre est le « classique »  dans les bois de chauffage « durs ».

Après une période de stockage d'environ 7 mois, il est facile à fendre et - contrairement au bois d'épicéa par exemple - il reste relativement « dur », ce qui lui procure un haut pouvoir calorifique et une bonne combustion. Le bois de chêne possède en revanche un taux d'efficacité élevé, même si les flammes produites ne sont pas particulièrement hautes. En outre, le chêne nécessite un temps de stockage supérieur et bien plus d'effort pour le fendre. Le bouleau est également un bois dur, et totalement non résineux. Il séduit grâce à sa longue durée de combustion et son jeu de flammes très diversifié. Avec les bois de types tendre (sapin, épicéa, pin et mélèze) nous avons l'avantage, qu'ils sont facilement inflammable. Toutefois, ces bois possèdent une grande proportion de résine, ce qui conduit souvent à des crépitements voire des projections, les rendant peu adaptés aux cheminées ouvertes.

Veuillez également prendre en compte les lois associées et les différents règlements visant aux limitations des émissions produites.
A côté des notions de "performance", le prix joue naturellement un rôle important dans le choix de votre poêle à bois. Sur www.ofenseite.com nous disposons pour vous d'une grande variété de produits. Prenez simplement contact avec nous, nous nous réjouirons de pouvoir vous aider dans votre choix !

Mehr lesen
×