Astuces pour l'allumage

fr.ofenseite.com 09.09.2015 14:37 | 0 Commentaires

Chauffage avec un poêle à bois ou à granulés, bûches, pellets à boisPour certains aficionados du feu de bois l’allumage du feu est un véritable rituel célébré selon une routine bien précise. Ces maîtres du feu ont chacun une façon préférée d’allumer leur feu. Néanmoins qu’il s’agisse d’un rituel ou d’une simple mise à feu le principe reste le même et les règles de base restent vraies. Voici donc une bonne façon d’allumer votre feu.
 

Le bon allume feu

De quoi a-t-on besoin pour allumer un feu ? La réponse la plus simple serait un bon combustible et un briquet. Mais nous allons élaborer un peu notre réponse. De nos jours il existe une multitude de produits permettant d’accélérer le départ de votre feu. Selon les pratiques on trouve aussi bien des produits chimiques produits de façon industrielle que des allume feu fait maison. Les plus utilisés restent les allume feu à base de kérosène, à base de cire et de bois ou encore les allume feu en bois et résine de pin. Néanmoins il est aussi tout à fait possible d’utiliser de l’écorce séchée ou divers combustibles entourés de cire ou même du papier journal bien sec. Lors de l’utilisation de ce dernier veuillez faire attention au fait que le chauffage à partir de papier est interdit à cause d’un important rejet de substances nocives. Celles-ci mènent d’ailleurs à un dépôt de suie plus rapide à l’intérieur de votre poêle et du conduit de cheminée. De même veuillez éviter l’utilisation d’accélérateur de feu ou toute substance chimique de ce genre à cause du risque d’explosion qu’ils représentent.
 

Le bon bois

Avant d’aborder l’allumage lui-même nous avons besoin d’un combustible. Il faut bien choisir le bois que nous allons utiliser. L’expert conseillerait du bois doux comme de l’épicéa ou du pin. Celui-ci ne s’allume pas seulement rapidement mais dégage aussi beaucoup de chaleur, à condition bien sûr que le bois soit bien sec. Il est en effet conseillé de laisser sécher le bois 2 ans avant sa combustion. Il est d’ailleurs pratique de stocker le bois d’allumage prêt de votre cheminée afin qu’il soit vraiment le plus sec possible lorsque vous en aurez besoin. Une autre règle concerne l’épaisseur du bois : plus il est fin, mieux il brulera. Pour le recouper vous pouvez par exemple prendre une hache et couper des planches en fines lamelles ou utiliser directement les copeaux résultant de la coupe ou de la fente du bois. Nous vous conseillons en outre d’éviter les buches rondes pour allumer votre feu à cause de leur surface d’attaque (pour le feu) plus faible.
 

La bonne technique!

Maintenant que vous avez le parfait bois accompagné de l’allume feu de votre choix, vous êtes parés pour enfin allumer votre feu. Il s’agit ici d’avoir une bonne technique pour ne pas étouffer les flammes après l’allumage. Tout d’abord il faut nettoyer l’âtre et débarrasser les restes de bois éventuels des cendres qui les recouvrent afin que l’air puisse venir alimenter sans problème les nouvelles flammes. Ensuite il arrive lorsqu’il fait très froid, que de l’air froid se soit amassé dans la cheminée, rendant plus difficile le tirage et bloquant les fumées. Pour pallier à ça il faut allumer un feu d’allumage qui chauffera rapidement le conduit. Il suffit pour ce faire de faire bruler un peu de papier dans l’âtre. Afin d’éviter que des cendres ou des bouts de papier incandescents pénètre dans votre maison il est conseillé d’effectuer ceci depuis le tiroir de nettoyage ou au fond du poêle. La chaleur ainsi diffusée va pousser l’air froid en dehors du conduit et restaurer le tirage. Pensez bien à vérifier la position du tirage sur le poêle afin de ne pas étouffer le feu par erreur. Une fois que vous avez fait attention à tout ça il ne vous reste plus qu’à disposer le bois et l’allume feu en prévision de l’allumage. Nous vous conseillons pour cette étape une variante très écologique :

Le principe de base est celui de la bougie. Tout d’abord vous pouvez commencer par une base de deux à trois couches de bûches disposées comme dans le jeu Jenga dans votre âtre. Veuillez faire attention à laisser de l’espace entre les bûches afin de permettre la circulation de l’air.

L’étape suivante nécessite dans l’idéal 4 bûches et un allume feu adéquat. Après avoir installé votre mini tour Jenga dans l’âtre posez l’allume feu au milieu de la couche supérieure des bûche. Empilez ensuite du petit bois au-dessus de l’allume feu, toujours à la manière du Jenga : installez deux autres allumes feu de part et d’autre de celui que vous avez déjà placé et empilez dessus du petit bois.

Vous pouvez enfin allumer le feu et vous remarquerez que la combustion a lieu de de haut en bas avec une très faible production de fumée. Quand les premières braises apparaissent vous pouvez ajouter de plus grosses buches de bois résineux. Une fois que celui-ci c’est transformée en un tapis de braises conséquents vous pouvez commencer à alimenter le foyer en bois dur.

Pour mettre des images sur les explications le plus simple reste de visionner cette vidéo :



Un dernier conseil pour la route : selon votre poêle l’évacuation des fumées peut se faire par le bas, le haut ou par le côté. Lors d’une évacuation sur le côté ou le bas il est conseillé de placer l’allume feu sous le bois, par exemple en utilisant un montage de type Tipi. Si l’évacuation se fait par le haut, préférer poser l’allume feu en haut.

 
Comme vous l’avez constaté il existe plusieurs solutions pour bien faire partir votre feu dans votre poêle, insert ou cheminée. Néanmoins dans tous les cas un bon allume feu, accompagné de petit bois et d’une bonne alimentation en air et technique sans importants !

Entrer un commentaire

500 caractères max.
* Données obligatoires