Est-ce qu’on peut utiliser une cheminée dans une maison en bois?

fr.ofenseite.com 06.08.2015 13:46 | 0 Commentaires

Une maison en bois rouge, situé a un lacEn Allemagne, une maison sur six est construite en bois, et la tendance continue dans ce sens. Ceci est probablement dû à une prise de conscience générale par rapport aux changements climatiques et l’hypothèse d’une catastrophe climatique approchante. Néanmoins, une autre cause est un effet de mode retro qui redonne une grande valeur aux constructions traditionnelles en bois. Dans tous les cas, cela accomplit une envie de nature et d’écologie ainsi que l’utilisation responsable des matériaux et énergies renouvelables. Parmi celles-ci on compte bien sur le soleil, le vent, l’eau mais surtout le bois! Avec ce dernier, vous pouvez non seulement construire des maisons, mais aussi les chauffer de façon écologique et économique. Néanmoins, associer une maison en bois et un chauffage au bois lui aussi présente des risques évidents : tout est combustible! C’est pourquoi il faut bien faire attention sur quelques points. 

Le bois, un matériau dangereux ?

Beaucoup de gens associent maison en bois avec risque d’incendie, et vous pouvez probablement vous aussi vous rappeler des maisons s’enflammant si facilement dans les westerns. Néanmoins, cette logique est en réalité trompeuse. En effet, la plupart des maisons en bois sont paradoxalement plus résistantes au feu que d’autres types de construction. Même si le bois est effectivement un matériau inflammable, il ne brûle pas rapidement et sa combustion est bien plus prévisible que celle de matériaux plastiques. Ceci est dû entre autre à la présence d’eau dans le bois et de sa structure cellulaire. En outre, le bois conduit mal la chaleur, et reste stable pendant une longue durée même sous hautes températures. Ainsi les matières plastiques ou métalliques sont potentiellement bien plus dangereuses lors d’un incendie que des poutres ou des fenêtres en bois. 

La capacité de votre habitation à tenir tête au feu est évaluée par différentes classes de résistance au feu. Celles-ci sont valables quel que soit le matériau de construction utilisé. Ainsi, un bâtiment en bois est tout aussi sûr que n’importe quel autre. Le classement dans le BTP est effectué selon la norme DIN4102. Toutes les maisons quant à elles doivent au moins être de classe de résistance au feu F 30 B. Ceci signifie que tous les éléments de la maison doivent être fonctionnels et résistants après avoir subi les flammes pendant 30 minutes. 

Finalement, le risque d’incendie est surtout impacté par le comportement des habitants et de l’état des principales sources potentielles de feux comme les électroménagers, plutôt que du bois lui-même. Ceci reste bien sûr valable pour l’installation d’un insert ou d’un poêle. 

 

Le choix du poêle parfait ? 

Même si on vient de montrer que les maisons en bois ne sont pas plus sujettes aux incendies que les maisons conventionnelles, voir même plus résistantes au feu, et que par conséquent le choix du chauffage au bois ne pose aucun problème ; il est quand même conseiller de faire attention sur quelques points lors de l’achat d’un moyen de chauffage au bois. 

Tout d’abord il est possible d’installer n’importe quel type de poêle dans votre maison en bois après concertation d’un ramoneur. 

Néanmoins, il existe beaucoup de différences en termes de puissance, sécurité et combustible entre les différents modèles de poêles que vous pourrez envisager d’acheter. Par exemple, si vous souhaitez chauffer votre maison en bois avec un poêle et que vous disposez d’une cave, (ou prévoyez d’en construire une) la plupart des experts conseillerons un poêle à pellets. Sous sa forme de pellets, donc de bois compressé, le combustible se stocke facilement et présente un pouvoir calorifique important. Enfin, le stockage sera prévu dans une pièce à part, ne présentant donc pas de risque de par une proximité importante avec le poêle. 

Un poêle à pellets (ou même une chaudière) dans votre cave peut sembler moderne mais n’est pas du tout agréable à regarder, alors que l’on aura surement envie de profiter d’une bonne atmosphère chaleureuse et montagnarde, voire scandinave dans son salon. Lors du choix de votre poêle vous devriez surtout regarder la puissance thermique du produit afin qu’elle soit adaptée à la surface à chauffer. Vous pourrez comparer la puissance de chauffage et le volume indicatif de la pièce à chauffer pour éviter un sur dimensionnement. On parle en générale de maintien de la température plutôt que de chauffage dans le cas des maisons en bois, celles-ci étant très bien isolées et de ce fait très peu gourmandes en énergie. Faites donc bien attention à la puissance du poêle lors de votre choix. C’est d’autant plus important dans le cas d’une maison en bois car un chauffage excessif pourra assécher les murs et causer la déformation du bois utilisé lors de la construction. En plus le bois sec sera bien plus inflammable. Il est tout aussi important que vous fassiez attention au lieu d’installation du poêle. Dans tous les cas on s’accorde pour dire qu’une maison en bois peut être chauffée 2 degrés de moins qu’une maison ordinaire. 

En respectant les différentes normes de résistance au feu et les conseils avisés de votre ramoneur il vous sera facile d’intégrer un poêle à bois de façon efficace et sure dans votre maison en bois. De plus il n’existe aucune restriction sur le type de combustible du fait de la structure en bois de votre maison. 

 

La relation sans danger du chauffage au bois et de la maison en bois 

Le choix du poêle selon les normes de sécurité est arrêté ? Alors l’installation peut commencer ! Bien sûr ici encore lors de l’installation dans la pièce de votre choix la sécurité reste le maitre mot. Il est important d’avoir assez de place, mais ce n’est pas le seul critère. Il faut donc faire attention aux détails suivants. 

On ne peut pas le dire plus souvent, mais l’installation d’un poêle doit se faire selon les recommandations des autorités locales et de votre spécialiste. Que vous habitiez une maison en bois ou non il est très important de respecter la législation et les recommandations, et encore plus s’il s’agit d’une maison en bois. Comme on l’a déjà indiqué la distance autour du poêle est cruciale. Il faut pour ce point suivre les recommandations du constructeur. En général une distance minimale de 40cm entre le poêle et un mur ou des éléments inflammables est préconisée. Mais n’oubliez pas que cette distance va varier en fonction de votre pièce et du produit que vous avez choisi. Il est en outre possible de rajouter une protection anti feu sur le mur autour de votre poêle. Il est aussi conseillé d’éloigner le mobilier d’au moins 80cm du poêle pour éviter des dégradations par rayonnement. Dans une maison en bois vous devriez toujours choisis la distance maximale de l’intervalle préconisé ! Il faut penser au sol aussi, tout comme pour le mur vous pouvez choisir d’installer habillage anti feu localement autour du poêle. C’est par exemple une nécessité dans le cas d’un sol en parquet ou un installera une plaque entre le sol et le poêle. Cette plaque devrait être au moins 50cm plus grande que le poêle vers l’avant et 30cm vers les côtés. Vous pouvez obtenir ce genre des plaques en acier ou verre dans plusieurs tailles et formes différentes dans notre catalogue. Néanmoins de vieilles plaques en pierre répondent aussi parfaitement à cette utilisation. 

 

Le bon raccordement 

 Sur le point du raccordement aussi vous devriez vous tourner vers un spécialiste comme votre ramoneur par exemple. Celui-ci saura vous aiguiller vers la solution adéquate pour votre maison en bois. Comme toujours il faudra veiller à respecter les distances de sécurité entre le tubage et tout matériau inflammable. Mais comment réaliser ceci quand tous les murs sont en bois et que l’on souhaite raccorder son poêle à la cheminée ? Il faut simplement maintenant une distance de 40cm entre le mur et un tube de fumées simple paroi, ou 20cm dans le cas d’un tube double paroi. L’espace restant doit être rempli par un matériau isolant non inflammable. Il est important qu’il soit résistant aux hautes températures et ait un coefficient de transfert de chaleur faible. Il est aussi possible d’installer des écrans de protection permettant de traverser un mur ou un plafond en bois. Ces protections sont généralement faites de fibre de verre et s’installent directement sur le bois. 

En plus du raccord avec la cheminée il est possible selon le modèle de votre poêle qu’il faille le raccorder à un ballon tampon dans votre maison. Ici vous pouvez bien sur utiliser les mêmes éléments que dans toute autre maison. 

Entrer un commentaire

500 caractères max.
* Données obligatoires